art673 6

Symposium médecins & vétérinaires - Zoonoses parasitaires : regards croisés sur la toxocarose et les échinococcoses

La toxoplasmose, un risque sanitaire pour l'homme

L’association ESCCAP France vous propose un module réunissant médecins et vétérinaires spécialistes en Parasitologie. Une occasion de faire le point sur la toxocarose et les échinococcoses, des parasitoses présentes en France et qui concernent directement nos carnivores domestiques et leurs propriétaires. C'est à Lyon, le 30 novembre. Entrée libre (sur présentation de votre carte ordinale) !

 

 

Symposium One Heath, réunissant médecins et vétérinaires autour de deux maladies parasitaires zoonotiques, la toxocarose et les échinococcoses. C'est à Lyon, pendant AFVAC le Congrès, Centre des Congrès de Lyon, le samedi 30 novembre de 8h30 à 10h00.

Médecins & vétérinaires : regards croisés sur la toxocarose et les échinococcoses

Un module « One Health / une seule Santé » parce que la prescription d’un vermifuge pour les animaux de compagnie, acte quotidien du vétérinaire praticien, n’a pas pour seul objectif la protection de la Santé animale. Le vétérinaire intervient également dans la protection de la population vis-à-vis de nématodes ou de cestodes zoonotiques aussi bien par le traitement des chiens et des chats, que par les conseils de prévention que lui ou son équipe délivre tous les jours.

L’association ESCCAP France vous propose un module réunissant médecins et vétérinaires spécialistes en Parasitologie. Une occasion de faire le point sur la toxocarose et les échinococcoses, des parasitoses présentes en France et qui concernent directement nos carnivores domestiques et leurs propriétaires.

 

Les conférenciers

art673 1

Françoise Botterel est enseignant-chercheur, Professeur de Médecine à la faculté de Médecine de Créteil et Praticien Hospitalier, responsable de l’unité Parasitologie – Mycologie au CHU Henri Mondor dans le département des agents infectieux. Elle est directrice adjointe de l’équipe DYNAMIC, EA 7380 UPEC, ENVA, ANSES qui travaille sur « la dynamique des interactions microbiennes dans le microbiote respiratoire : conséquences sur la colonisation, l’infection, la thérapeutique et la résistance aux anti-infectieux chez l’Homme et chez l’animal ». Elle est par ailleurs secrétaire de la Société française de Mycologie médicale (SFMM) et auteur de 150 publications et de plusieurs ouvrages de Parasitologie – Mycologie pour les étudiants en médecine.

 

art673 2

Le Professeur Jacques Guillot est diplômé de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort. Sa thèse d’Université a été réalisée à l’Institut Pasteur de Paris et a porté sur la classification des levures Malassezia. Jacques Guillot exerce les fonctions d’enseignant-chercheur au sein du service de Parasitologie, Mycologie et Dermatologie de l’EnvA depuis 1991. Il est membre de l’Académie vétérinaire de France et membre correspondant de l’Académie nationale de Médecine. Ses thèmes de recherche concernent la diversité génétique des agents de mycoses humaines et animales ainsi que le diagnostic et le traitement de parasitoses animales. En 2005, Jacques Guillot a été l’un des membres fondateurs de l’association ESCCAP. En 2014, Jacques Guillot et Françoise Botterel ont créé l’équipe de recherche Dynamyc à la Faculté de Médecine de Créteil. L’équipe qui associe des médecins et des vétérinaires, bénéficie d’une labellisation de l’Université Paris Est Créteil et de l’EnvA. Elle a récemment été reconnue comme Unité sous contrat par l’Anses.

 

art673 3

Le Professeur Laurence Millon est responsable du Laboratoire de Parasitologie-Mycologie du CHU de Besançon. Elle est également directrice du Centre National de Référence Echinococcose (mandat 2012-2016, et 2017-2021). Ses principales compétences concernent l’épidémiologie, le diagnostic et la prévention des infections parasitaires et fongiques avec une expertise spécifique sur les pathologies allergiques et invasives à champignons filamenteux, et sur l’échinococcose alvéolaire. Elle est responsable du Registre FrancEchino, qui recueille tous les cas d’échinococcose alvéolaire diagnostiqués en France depuis 1982. Elle est impliquée dans de nombreux projets de recherche clinique, biologique et épidémiologique concernant l’échinococcose alvéolaire. Elle a coordonné plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux multicentriques sur les pathologies fongiques dans les 10 dernières années – Elle est auteur ou co-auteur de plus de 145 articles dans des revues référencées dans Pubmed (dont 80 dans les 5 dernières années).

 

Voir le symposium "One Health" dans le programme d'AFVAC le Congrès.